Lifestyle

Réflexion personnelle sur la Saint Valentin

14 février 2017

Aujourd’hui c’est la Saint Valentin. On ne peut vraiment pas passer à côté de nos jours.
C’est devenu tellement commercial qu’on en entend parler partout : à la radio, à la télévision, sur les réseaux sociaux, sur les sites web, dans la presse et sans compter les dizaines de mails reçus pour nous faire consommer à cette occasion. Comme si on n’était pas encore assez dans une société qui promeut la consommation à tout va.
Je ne dirai rien de plus à ce sujet car j’en suis une victime, c’est une certitude, comme tout le monde à plusieurs niveaux d’ailleurs. Même mon boulot consiste à donner envie aux gens de consommer vu que je travaille dans le webmarketing 😀

Bref, la Saint Valentin est pour moi la fête commerciale par excellence à laquelle je n’ai jamais adhéré. Je trouve ça tellement bidon de s’offrir des cadeaux à une date prédéterminée. Cela gâche toute la beauté du geste. Cela est tellement plus charmant d’offrir un cadeau à l’être aimé lorsque celui-ci ne s’y attend pas… D’ailleurs, je partage exactement le même avis concernant Noël. Mais c’est un autre sujet.
Vous allez dire « Oui, elle dit ça car elle est célibataire… » Et bien non, c’est l’avis que j’ai sur le sujet depuis toujours, même si par le passé j’ai moi aussi fait des cadeaux à la Saint Valentin, mais c’était il y a bien longtemps… D’autant plus que je ne suis plus célibataire. Mais c’est un autre sujet aussi ^^’

Le 14 février, on donne tout pour s’organiser une soirée en amoureux romantique, le diner aux chandelles, les petites cadeaux qui vont bien et les mots d’amour.
Selon moi, ces petits gestes ne devraient pas être dictés par une date au calendrier. C’est 365 jours par an qu’il faut entretenir l’amour dans un couple. Je ne dis pas qu’il faut offrir des cadeaux 365 jours par an, loin de là. Ce qui compte se sont les gestes, les mots, les moments passés en toute complicité au quotidien. Apprendre à faire des concessions des deux côtés pour être heureux ensemble et construire quelque chose de fort.

Et puis, je suis quelqu’un qui n’aime pas faire comme « tout le monde ». Je fuis la routine, la norme… J’ai cet esprit de contradiction ancré en moi pour toutes ces choses là que la société nous impose. C’est comme ça, et ça n’est pas près de changer quoi qu’on ait beau me dire.

Donc oui, je le crie haut et fort, je boycotte la Saint Valentin 😀

Sur ce, je m’en vais rédiger le prochain article 😛

You Might Also Like

Pas de commentaire

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.